Piscine personnelle

L’été, il est agréable de disposer de sa propre piscine : les enfants adorent y jouer, les parents en profitent pour se rafraîchir… Mais certains éléments sont à prendre en compte pour choisir sa piscine personnelle : les règles de votre commune, les travaux à effectuer, ou encore le type de piscine.

Choisir le bon type de piscine privée

Il existe plusieurs types de piscines personnelles : les piscines creusées traditionnelles, les piscines semi-enterrées, les piscines hors-sol… Elles présentent chacune leurs propres avantages :

  • une piscine enterrée sera plus esthétique ;
  • une piscine hors-sol impliquera moins de démarches ;
  • une piscine semi-enterrée limitera les besoins en travaux…

Un conseil ? Faites le point avec votre municipalité pour connaître les règles en matière de piscine personnelle dans votre commune. Il est aussi important de faire appel à un professionnel. Celui-ci vous aidera à déterminer le type de bassin le plus facile à installer en fonction du sol de votre propriété.

TELECHARGER NOTRE DOCUMENTATION

Les éléments d’une piscine privative

Choisir sa piscine personnelle, c’est aussi déterminer, en premier lieu, sa structure. Le bassin pourra en effet être réalisé en béton, plus solide, en bois, plus chaleureux, en polyester, plus économique, ou encore en pierre, plus naturelle.

Divers revêtements sont aussi à mobiliser : ceux qui assurent l’étanchéité du bassin, comme le liner, et ceux qui sont indépendants, comme le carrelage ou la peinture. Vous pourrez choisir entre différents matériels de traitement de l’eau (au chlore, électrolyse au sel) et différents types de couvertures de sécurité (bâches à barres, volet hors-sol, volet immergé).

Enfin, vous pourrez choisir d’équiper votre piscine privée d’un système de nage à contre-courant. Idéal pour passer des moments inoubliables en famille !

Vous êtes intéressé par la nage à contre-courant ?

N’hésitez pas à prendre contact auprès de nos experts pour leur exposer vos besoins !